Soutien aux mouvements démocratiques

Soutien aux Kurdes de Kobanê, solidarité avec les amis et la famille d’Hervé Gourdel

Il y a urgence à envoyer une aide humanitaire, logistique et militaire au Rojava (Kurdistan de Syrie). Les Kurdes de Syrie, qui tiennent en échec depuis plus de deux ans les entreprises criminelles des djihadistes, n’ont pas hésité à porter aide aux chrétiens et yézidis d’Irak et les ont sauvés alors qu’ils étaient massacrés, chassés de leurs villages et encerclés sur le mont Sinjâr. Il serait aujourd’hui particulièrement injuste de la part de la communauté internationale et de notre pays de laisser se perpétrer à leur encontre les pires actes de barbarie.

La situation est particulièrement critique dans le canton de Kobanê, où les forces combattantes kurdes, aidées par toute la population et par des volontaires venus du Kurdistan de Turquie, font héroïquement face avec un armement dérisoire aux djihadistes puissamment armés.

Des manifestations de soutien s’organisent dans les différentes parties du Kurdistan mais aussi en Europe, où les Kurdes de la diaspora sont particulièrement actifs. A Rennes, plusieurs centaines de Kurdes, auxquels se sont jointes les Amitiés kurdes de Bretagne, ont manifesté le 27 septembre leur solidarité. Fehmi Kaplan, président de l’association Amara – Maison du Peuple kurde de Rennes, a demandé à la communauté kurde de rester mobilisée et a envoyé un appel aux Rennais et à leurs organisations démocratiques :demandons à la communauté internationale :

  • de prendre des mesures urgentes pour que les réfugiés de Kobanê puissent bénéficier d’une aide humanitaire appropriée ;
  • de soutenir les forces combattantes kurdes qui sont le principal rempart contre l’EI en Syrie et en Irak ;
  • d’adopter immédiatement des sanctions contre les Etats qui soutiennent l’EI, notamment la Turquie.

Les manifestants ont observé une minute de silence en mémoire des Kurdes de Kobanê victimes de la barbarie, ainsi qu’en mémoire d’Hervé Gourdel, lâchement assassiné par les mêmes barbares.

André Métayer

A Nantes, les Kurdes tiennent une table d’information et une tente depuis le 25 septembre place du Commerce. wp_20140927_001.jpg

Un rassemblement de soutien s’est tenu à 18h le 27 septembre. Les Kurdes ont notamment pu échanger sur les crimes commis par l’EI à Kobanê avec une partie des 25 000 manifestants venus réclamer la réunification administrative de la Bretagne.