Soutien aux mouvements démocratiques

Strasbourg : solidarité avec les grévistes de la faim dans les prisons turques

40 Kurdes mènent une grève de la faim depuis le 13 avril à Strasbourg, devant l’octroi de l’Orangerie, en soutien aux grèves qui ont commencé le 15 février dernier dans les prisons turques

pour attirer l’attention sur les graves violations des droits humains dans les prisons, l’isolement imposé au leader du PKK Abdullah Öcalan et les politiques répétées de violence et de guerre mises en œuvre par Erdoğan et le gouvernement AKP.

L’association des Amis du Peuple kurde en Alsace, membre de la Coordination nationale Solidarité Kurdistan (CNSK) apporte son soutien à cette action initiée par le Centre démocratique du Peuple kurde en Europe (KCDK-E).

André Métayer