La Turquie va dans le mur

Les opérations militaires qui s'intensifient et les violences policières qui ont accompagné les fêtes du Newroz font s'éloigner les perspectives de paix au Kurdistan. Les manœuvres de "l'Etat profond" compromettent l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne.

La Turquie sur le sentier de la guerre: la démocratie en danger

Il s’est passé, dimanche 21 octobre, quelque chose de très grave dans la région de Hakkari, près de Daglica, dans la zone montagneuse qui sert de frontière entre la Turquie et l’Irak.

Au travers des communiqués contradictoires de l’armée turque, relayés par les médias turcs et les agences de presse internationales, et ceux du service de presse des HPG, forces armées du PKK, ignorés des médias et des agences, il est difficile de savoir qui a commencé et qui a résisté, mais peu importe, les faits sont là et, quatre jours après le feu vert donné par le parlement turc à l’armée pour entrer en Irak, des affrontements violents ont eu lieu au point de créer une agitation importante en Turquie et dans toutes les chancelleries des pays de la Région et des grandes puissances internationales.… Lire la suite

Je hais la guerre : qui a mitraillé le minibus de Beytüşebap (province de Şirnak) ?

Le 29 septembre dernier, sur une route de campagne, au lieu dit “Hemka”, sur la commune Beytüşebap (province de Şirnak), un dolmuş (transport en commun) tombe dans une embuscade faisant 12 morts dont un Mukhtar (chef de village) et 7 “protecteurs de village”, force supplétive kurde à la solde de l’armée turque. L’attentat est immédiatement attribué aux “terroristes” du PKK par les plus hautes autorités turques, civiles et militaires, relayées en cela par la presse nationale et internationale ainsi que par le Conseil de l’Europe qui, d’après une dépêche de l’AFP,

condamne sans réserve cette attaque des séparatistes kurdes.

Lire la suite

Je hais la guerre : un journaliste de Hakkari assassiné, un charnier découvert à Diyarbakir

Les dépêches se succèdent et se ressemblent : ici c’est l’AFP qui rapporte

cinq militants kurdes tués lors de combats dans le sud-est turc (à la frontière irakienne) et qu’un soldat turc a été tué à Bitlis, (20/9), que neuf combattants kurdes tués dans des combats en Turquie

(22/9) à la frontière irano-irakienne, dans les provinces de Hakkari et Sirnak.… Lire la suite

Pression turque maximum sur les nouveaux députés kurdes et sur le maire de Diyarbakir

Le gouvernement et le Parlement de Turquie font pression sur le groupe DTP (Parti pour une Société Démocratique) de députés kurdes, nouvellement élus, pour qu’il déclare que le PKK est une organisation terroriste :

“qu’est-ce que ça changerait à la situation ?” rétorque Osman Özçelik (Siirt), l’un des députés DTP, en ajoutant ironiquement : “avez-vous seulement un quelconque projet pour résoudre le problème kurde ?”.

Lire la suite

Un représentant du PDK déclare que le PKK n’est pas une organisation terroriste

Kadir Eziz, représentant en Turquie du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) de Barzani, a déclaré que les Kurdes d’Irak n’entreront pas en conflit avec le PKK, malgré les engagements de la semaine dernière du Premier Ministre irakien d’éradiquer le PKK dans le nord de l’Irak, où il a des bases.

Eziz a déclaré que le gouvernement Maliki est en train de s’écrouler et n’est pas en mesure d’obéir aux demandes turques.… Lire la suite

Les Kurdes entrent au Parlement de Turquie

Victoire relative mais victoire quand même pour le DTP (Parti pour une Société Démocratique), parti pro kurde que d’aucuns présentent comme la vitrine légale du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK). Il a réussit à faire élire, sous le vocable “Mille Espoirs”, malgré des obstacles en tout genre, une vingtaine de députés, dont neuf femmes. Ils ont prêté serment ce samedi 4 août 2007 devant la “Grande Assemblée Nationale”, le Parlement monocaméral de Turquie, au grand dam des militaires et des ultra-nationalistes d’extrême droite (qu’on trouve aussi au CHP, parti se réclamant de la social-démocratie) qui manifestent déjà leur mauvaise humeur.… Lire la suite

Ahmet Türk critique Recep Erdogan, Abdullah Gül tacle les Kurdes et… la politique d’Ankara

D’après l’agence de Presse kurde DIHA, Ahmet Türk, co-président du Parti pour une Société Démocratique (DTP), a répondu aux propos du Premier Ministre turc tentant de minimiser les conséquences des récentes inondations qui touchent durement la région kurde de Turquie,

Je voudrais dire au Président Erdogan : 44 personnes tuées et plusieurs centaines de maisons détruites, n’est-ce pas suffisant?

Lire la suite

2006/10/12 : Situation au Kurdistan

La conjoncture évolue rapidement au Moyen Orient et le cessez-le-feu récent décrété par le PKK serait le résultat de l’amorce d’un processus de discussion de d’échanges non officiels, entrepris à la demande des autorités Américaines et des autorités kurdes de l’Irak du Nord, entre représentants du mouvement de libération et représentants du gouvernement turc. Le Parti pour une société démocratique (DTP), parti légal engagé dans la revendication de droits politiques et culturels pour les Kurdes de Turquie, a, pour sa part, lancé un appel à renoncer à la lutte armée et à s’engager dans la recherche de solutions politiques au conflit.… Lire la suite

Déclaration à la presse et à l’opinion publique démocratique

Notre région, le Moyen Orient, est à un important tournant et les événements que nous vivons ne peuvent que nous convaincre, chaque jour un peu plus, que le nationalisme, les comportements anti-démocratiques sont des facteurs qui développent des confrontations et qui les mettent dans une impasse. Dans la région du Moyen Orient, le seul juste chemin est de prendre la voie du dialogue qui respecte les différences de nationalité et de religion et qui donne vie à un système démocratique contemporain.Lire la suite