Un militant d’extrême-droite turque de Brest rattrapé par la justice

L’affaire ne mériterait pas d’être évoquée sur notre site – une condamnation pour des faits d’escroqueries – si ce Brestois indélicat n’était autre que la personne qui s’est trouvée mêlée, en 2013 et 2018, à des manifestations violentes contre les Kurdes et contre l’antenne brestoise des Amitiés kurdes de Bretagne.

Alors que, pour la première fois à Brest, le cinéma Art & essai Les Studios accueillait le 29 novembre 2013 une soirée organisée par les AKB sur le thème du Kurdistan avec le soutien de la Ville de Brest, un individu avait en effet voulu s’en prendre physiquement aux organisateurs.… Lire la suite

Pour Remzi Kartal, “sans la libération d’Öcalan, aucune négociation de paix n’est possible”

Remzi Kartal, co-président du Kongra-Gel, est venu à Rennes pour célébrer avec les Kurdes de Bretagne le 43° anniversaire de la naissance du PKK. Remzi Kartal n’est pas un inconnu en Bretagne, la première rencontre remontant au festival de cinéma de Douarnenez en 2003 dont le thème était le Kurdistan. Au cours d’un entretien le 25 novembre avec les Amitiés kurdes de Bretagne, Remzi Kartal, sans se départir de son calme souriant, s’est montré déterminé et offensif : “libérer Öcalan” et “sortir le PKK de la liste des organisations terroristes” sont les deux slogans d’une campagne qu’il anime et qu’il souhaite partager.… Lire la suite