Actualité culturelle

Nishtiman, musique du Kurdistan, à l’Opéra de Rennes

nisthiman_2_thomas_bailly.jpg

L’Opéra de Rennes, monument emblématique en plein cœur du centre historique de la ville, propose chaque saison une trentaine de soirées lyriques ouvertes, des concerts de musique dite “classique” et de musique du Monde. Le public répond à cette politique audacieuse avec un taux de fréquentation de 99,5 %. Dans le cadre des musiques du Monde, l’Opéra propose quatre concerts “Divas du Monde” dont l’un, Nishtiman – musique du Kurdistan, sera donné le vendredi 6 mars.

Nishtiman, une aventure singulière

nisthiman_2_thomas_bailly.jpgNishtiman signifie terre, terre natale tout simplement. Nishtiman est une aventure singulière réunissant un ensemble de musiciens kurdes venus d’Iran, de Turquie, d’Irak. Dans une vision, tout à la fois enracinée dans la tradition mais avec une pointe contemporaine, cette formation sait élaborer des compositions audacieuses, autour de la langue et de la culture du peuple kurde. Avec un répertoire original, Nishtiman relie les traditions kurdes en nous faisant découvrir un immense patrimoine musical servi par des instruments tels que la zorna, le balaban, la vièle kamanché, le duduk. Passant de sonorités tournoyantes aux rythmes soufis extatiques, Nishtiman insuffle un air nouveau sur les musiques du monde moyen-oriental. Autour de la chanteuse Sara Eghlimi, les musiciens rassemblés par Hussayn Zahawy nous livrent la démonstration de cette énergie toute particulière qui traverse tous les répertoires régionaux. C’est une grande humanité qui s’exprime dans cette musique dynamique et riche en couleurs.

Hussein Zahawy, directeur artistique et percussionniste

Hussayn Zahawy, kurde d’Irak, d’une famille de Peshmergas (1), est né en 1980 au Kurdistan d’Iran où sa famille avait trouvé refuge après que son père, emprisonné et condamné à mort par le régime de Saddam Hussein, ait réussi à s’enfuir. Hussayn Zahawy est resté à Shiraz jusqu’à l’âge de 9 ans avant de connaître la route de l’exil, qui le conduisit jusqu’à Londres. Musicien autodidacte, comme il se définit lui-même, il éprouva une véritable passion pour le daf, le très populaire tambour kurde, instrument qui le mena jusqu’à l’école ethnomusicologique d’Etudes Orientales et Africaines de Londres. MED TV, première chaine de télévision kurde émettant depuis Bruxelles, lui donna, à 16 ans, sa première chance.

Nishtiman le vendredi 6 mars à 20h à l’Opéra de Rennes

En partenariat avec le CRED (Conseil rennais de la Diversité et de l’Egalité des Droits).

Sara Eghlimi, voix
Sohrab Pournazeri, composition, tanbur, percussions
Hussein Zahawy, directeur artistique, percussions
Goran Kamil, oud
Ertan Tekin, zorna, baladan, duduck
Robin Vassy, percussions
Leila Renault, contrebasse

Réservations : Pleins tarifs: 8 et 25 €, Carte sortir! : 4 €,
Offre spéciale étudiant jusqu’à 30 ans: 8€ sur toute la salle.
Réductions 50% :
-Enfants accompagnés âgés de 5 à 12 ans
-bénéficiaires des minimas sociaux
Réductions 30%: -Jeunes de 13 à 26 ans
Renseignements et réservations à la billetterie: Du mardi au vendredi de 12h à 19h, le samedi de 12h à 18h. Mail: billetterie@opera-rennes.fr Tél: 02 23 62 28 28

André Métayer