Soutien aux mouvements démocratiques

Pétition pour une solution politique à la question kurde : nouvelles signatures

La pétition lancée le 21 juin “Oui à une solution politique à la question kurde en Turquie” prend son envol.
Initiée par les Amitiés kurdes de Bretagne, Amara, Maison du peuple kurde, le Mouvement de la Paix et la Maison internationale de Rennes, elle a recueilli l’adhésion immédiate de Daniel DELAVEAU, Maire de Rennes, d’Edmond HERVE, ancien Ministre, Sénateur d’Ille-et-Vilaine, d’élus de la ville de Rennes, de Mr Jacques GAILLOT, de personnalités politiques socialistes, communistes, démocrates bretons, écologistes et autres. Elle A aussi reçu l’appui du monde associatif.

Aujourd’hui elle compte déjà plus de 350 signatures dont celles du Parti socialiste, Fédération d’Ille-et-Vilaine, de l’Union démocratique bretonne (UDB), du Parti communiste français (PCF) et de sa Fédération d’Ille-et-Vilaine, du MRAP, de SOS Racisme 35, de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), section de Rennes, de la Conférence permanente des Coordinations associatives Bretagne (CPCA), des Amis du Peuple kurde à Strasbourg, de l’Association iséroise des Amis des Kurdes (AIAK) et des Amitiés Corse Kurdistan. Aux personnalités déjà citées, il faut ajouter Michel BILLOUT et Isabelle PASQUET, Sénateurs, Jean-René MARSAC et Philippe TOURTELIER, Députés, Frieda BREPOELS et Nicole KIIL-NIELSEN, Députées européennes, Lydie ERR, Députée du Luxembourg, membre de la délégation parlementaire au Conseil de l’Europe, Jean-Louis TOURENNE, Président du Conseil Général d’Ille-et-Vilaine, Claudy LEBRETON, Président du Conseil général des Côtes-d’Armor, Président de l’Assemblée des Départements de France, Lena LOUARN, Vice-présidente du Conseil régional de Bretagne, Frédéric BOURCIER, Adjoint au Maire de Rennes, Premier Secrétaire fédéral PS 35, Wilfrid LUNEL, Membre de la direction nationale PCF, Premier secrétaire PCF 35… (voir liste complète suite au texte de la pétition).

Signez, faites signer la pétition : “oui à une solution politique à la question kurde en Turquie”