Actualité militaireActualités du KurdistanSoutien aux Kurdes... iciStop ErdoğanYPG/YPJ

Rojava : 17 organisations saisissent le Président de la République

Ce 12 septembre, à l’appel du Conseil démocratique kurde de Rennes et des Amitiés kurdes de Bretagne, 15 autres associations, syndicats et partis politiques ont écrit à Emmanuel Macron, Président de la République, pour notamment lui demander “avec insistance de rompre sans attendre les relations diplomatiques et économiques avec la Turquie ainsi que d’initier une action directe, en participant à l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne visant à protéger la population kurde des bombardements aériens et en prenant toutes mesures au sol pour repousser les troupes turques et leurs supplétifs djihadistes hors du territoire de l’AANES.

Les organisations signataires

  • Conseil démocratique kurde de Rennes
  • Amitiés kurdes de Bretagne
  • CRIDEV
  • Ligue des Droits de l’Homme – Section de Rennes
  • Maison internationale de Rennes
  • MRAP d’Ille-et-Vilaine
  • SLB-Sindikad Labourerien Breizh
  • Solidaires 35
  • Breizhistance
  • Europe Écologie Les Verts Rennes
  • La France insoumise Rennes métropole
  • Mouvement des jeunesses communistes
  • Nouveau Parti anticapitaliste – Ille-et-Vilaine
  • Parti communiste français – Ille-et-Vilaine
  • Parti socialiste français – Ille-et-Vilaine
  • Union communiste libertaire Rennes
  • Union démocratique bretonne

Pour télécharger le courrier au Président de la République.

Monsieur le Président de la République,

La décision du président Donald Trump de retirer les troupes américaines des postes de surveillance à la frontière turco-syrienne et d’ouvrir l’espace aérien du Nord de la Syrie à l’aviation turque a de fait donné l’autorisation à la Turquie d’envahir ce territoire, géré démocratiquement par l’Administration autonome du Nord et de l’Est de la Syrie (AANES).

Cette invasion turque, appuyée par les djihadistes de l’ex-Front al-Nosra (al-Qaeda), est synonyme de massacre et d’exode pour des centaines de milliers de civils fuyant les combats. Elle concerne en premier lieu les Kurdes, les Syriaques chrétiens, les Arméniens et les Yézidis du Rojava qui en sont les premières victimes, mais une telle opération militaire entraîne aussi une résurgence majeure des djihadistes de l’Etat islamique et annule des années de combats fructueux. La libération des terroristes de l’Etat islamique par les troupes turques va constituer également une menace à prendre très au sérieux pour la sécurité des populations européennes.

L’invasion turque rappelle l’Anschluss de 1938 : Recep Tayyip Erdoğan veut annexer cette région de Syrie comme Adolf Hitler a annexé l’Autriche, en violation du droit international. Vous avez assuré les Forces démocratiques syriennes du soutien de la France et vous avez saisi le Conseil de sécurité des Nations-Unies, nous vous en remercions. Vous savez aussi que Recep Tayyip Erdoğan ne connait que le rapport de force et que les résolutions de l’ONU ne suffiront pas, si elles ne sont pas accompagnées de sanctions économiques et de dispositions militaires.

C’est pourquoi nous vous demandons avec insistance de rompre sans attendre les relations diplomatiques et économiques avec la Turquie ainsi que d’initier une action directe, en participant à l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne visant à protéger la population kurde des bombardements aériens et en prenant toutes mesures au sol pour repousser les troupes turques et leurs supplétifs djihadistes hors du territoire de l’AANES.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.

Conseil démocratique kurde de Rennes

Amitiés kurdes de Bretagne

CRIDEV

Ligue des Droits de l’Homme – Section de Rennes

Maison internationale de Rennes

MRAP d’Ille-et-Vilaine

SLB – Sindikad Labourerien Breizh

Solidaires 35

Breizhistance

Europe Écologie Les Verts Rennes

La France insoumise Rennes métropole

Mouvement des jeunesses communistes

Nouveau Parti anticapitaliste – Ille-et-Vilaine

Parti communiste français – Ille-et-Vilaine

Parti socialiste français – Ille-et-Vilaine

Union communiste libertaire Rennes

Union démocratique bretonne