Erdoğan, comme Poutine, tente de sauver sa dictature en s’enfonçant dans la guerre

Depuis le 17 avril l’armée turque a lancé une offensive dans le nord de l’Irak contre les forces du PKK. Troupes aéroportées, avions de chasse, hélicoptères, obusiers sont engagés contre les zones libres du Kurdistan. En parallèle les forces de Barzani attaquent les Yézidis dans la région de Şengal. Erdoğan et Barzani ont poussé le cynisme jusqu’à coordonner leurs attaques contre la résistance kurde et la minorité kurde victime des massacres de Daech.

Lire la suite