Les Kurdes de Rennes et de Bretagne manifestent leur inquiétude

Les Kurdes de Rennes et de Bretagne manifestent leur inquiétude après la publication de rapports toxicologiques faisant état, selon les avocats d’Abdulhah ÖCALAN, leur leader emprisonné depuis le 15 février 1999 dans l’île–prison de haute sécurité d’Imrali dans des conditions d’isolement particulièrement cruelles, d’un empoisonnement vraisemblablement dû à l’ingestion de métaux toxiques et mettant en péril sa santé et sa vie.… Lire la suite

Libérés!

Les 8 Kurdes, parmi lesquels Riza Altun et Firat, qui sont passés, en appel, devant la Chambre de l’Instruction, ont été remis en liberté (sous contrôle judicaire, ce qui est la procédure normale). Le cas des 7 autres doit être examiné mardi et il serait étonnant que la décision soit différente.

Qui sont donc ces dangereux “terroristes” accusés “d’association de malfaiteurs, de blanchiment d’argent en relation avec une entreprise terroriste” et de “financement du terrorisme”, interpellés les 5 et 6 février à grand fracas de publicité, aux termes de perquisitions aux méthodes contestables dans des locaux associatifs, mis en examen et incarcérés depuis le 9 février ?… Lire la suite

500 manifestants contre les mesures policières

Samedi 17 février, à Rennes, plus de 500 personnes, majoritairement kurdes, ont manifesté contre les mesures policières à l’encontre de 15 militants kurdes interpellés à Paris et Vannes et pour la libération des 14 militants emprisonnés.

Les manifestants ont également dénoncé l’enlèvement le 16 février 1999 et la détention depuis lors d’Abdullah Öcalan dans des conditions indignes et à l’issue d’un procès jugé inéquitable par la Cour européenne des Droits de l’Homme.… Lire la suite

Appel à manifester du Centre culturel de Mésopotamie

Les Kurdes de Rennes et de Bretagne qui entendent protester contre les mises en examen de militants kurdes écroués dans différentes maisons d’arrêt de la région parisienne organisent une marche pacifique de protestation pour sensibiliser l’opinion publique rennaise et les medias.

Rassemblement samedi 17 février à 15 h dalle du Colombier à Rennes

Marche : rue de l’Alma, place de la Gare, avenue Janvier, pont Pasteur, les quais, place de la Mairie

Dislocation place de la Mairie

“Je suis une journaliste et une fille kurde en exil à la poursuite d’un rêve d’enfant”

Gulbahar Koker est journaliste kurde, réfugiée en France après avoir été arrêtée, torturée et détenue durant près de trois ans à Istanbul à la prison de Bayrampasa tristement célèbre pour avoir été, en 1996, le théâtre d'évènements graves durant lesquels trois détenus ont tenté de s'immoler par le feu. Deux sont décédés, la troisième a survécu : c'est Gulbahar qui a accepté de répondre à nos questions.