Kadir, un “Kurde breton” détenu à Izmir dans une prison de type F, clame son innocence

J’aurai voulu vous écrire cette lettre en français moi-même, mais comme je vous écris de la prison, je suis obligé d’utiliser le turc. Si j’en avais eu la possibilité, j’aurais même voulu vous l’écrire avec le peu de breton que je sais. Je m’appelle Abdulkadir DİLSİZ, je suis détenu dans la Prison de type F no 2 de Izmir ; retourné en Turquie après avoir travaillé environ un an à Roj TV en 2004, j’ai, pour cette raison, été arrêté, mis en garde à vue, torturé et incarcéré Manavgat (district d’Antalya) le 04.01.2008.Lire la suite

PAIX AU KURDISTAN

Dans un appel publié dans l’International Herald Tribune et Le Monde, mille personnalités politiques et culturelles kurdes de tous bords appellent à un règlement pacifique de la question kurde en Turquie sur la base des demandes minimales du peuple kurde et demandent une médiation internationale.

La coordination en Europe de cette campagne est assurée par l’Institut kurde de Paris en partenariat avec les principales organisations kurdes, notamment KOMKAR (Union des associations du Kurdistan, Allemagne), KON-KURD (Confédération des associations kurdes, Belgique) et le Washington Kurdish Institute.… Lire la suite

Mme Ayla AKAT ATA, députée kurde, a fait un “tabac” à Rennes

Le Parti pour une Société démocratique (D.T.P.) est le seul parti d’opposition de gauche au Parlement de Turquie

a déclaré à Rennes Ayla AKAT ATA, militante kurde, avocate de Diyarbakir, députée D.T.P. de Batman, membre de la Commission des Droits du Parlement de Turquie, au cours de la conférence qu’elle a donnée le 25 janvier devant un public nombreux et chaleureux où se trouvaient, bien entendu, un grand nombre de Kurdes rennais.… Lire la suite

Paix au Kurdistan

Mme Ayla AKAT ATA, avocate de la cause kurde, députée siégeant au Parlement de Turquie, (groupe DTP : Parti pour une société Démocratique) sera à Rennes, les 24 et 25 janvier prochain.

Après une série de rencontres et d’entretiens , les personnalités locales, départementales et régionales, les élus et les responsables politiques et associatifs, ainsi que des avocats et des journalistes, elle donnera une conférence VENDREDI 25 JANVIER 2008, 20 heures 30 à la maison du champ de Mars, 6 cours des alliés à Rennes, pour débattre de la question de la paix au Kurdistan et pour présenter l’action menée en Turquie, au sein du “Parti pour une Société Démocratique”, et à la “Grande Assemblée” de Turquie, par le groupe parlementaire DTP, qui refuse la spirale de la violence et milite pour la reconnaissance des droits culturels et politiques des kurdes.… Lire la suite

Question kurde : la question de la question

Des élus bretons (députés, sénateurs, président du Conseil régional de Bretagne, présidents de conseils généraux, maires, conseiller généraux et régionaux) sont intervenus en faveur des 53 maires kurdes poursuivis injustement par les autorités judiciaires de Turquie au motif qu’en défendant une chaîne de télévision en exil ils apporteraient “un soutien volontaire et délibéré à un organisme illégal”, ROJTV, qualifiée “d’organe de propagande”.… Lire la suite

Procès des 56 maires kurdes poursuivis devant la cour de justice de Diyarbakir

Appartenant au Parti pour une Société Démocratique (D.T.P.), ces maires parmi lesquels se trouvent les maires de Diyarbakir et de Hakkari sont poursuivis devant la Cour de justice de Diyarbakir pour avoir défendu ROJ TV, chaîne de télévision kurde qui émet depuis Copenhague et dont, malgré les pressions turques et américaines, l’instance danoise de surveillance de l’audiovisuel a estimé que les programmes ne contenaient pas d’incitation à la haine.… Lire la suite

Deuxième symposium international sur l’isolement carcéral à Istanbul

Ces 14 et 15 octobre s’est tenu Istanbul le 2e symposium international sur l’isolement organisé par l’association des familles de détenus politiques (TAYAD) et par la Plateforme internationale de lutte contre l’isolement (PILI), avec la participation de délégués venus de France, d’Italie, de Grèce, de Jordanie, du Liban et d’Irak. La courte intervention de l’avocat Behiç Asçi, en grève de la faim depuis 191 jours, a créé la surprise.… Lire la suite

Le mariage forcé tue : le C.I.K. dénonce

Elle avait 19 ans et refusait de se marier avec son cousin. Mais sa famille lui imposa le mariage. Son mari, avec qui elle ne voulait pas avoir de relations sexuelles, l’étrangle, le surlendemain de leur mariage, le 26 septembre dernier.

Le Centre d’information du Kurdistan, le Centre culturel kurde de Paris et l’association “Femmes solidaires” dénoncent ce meurtre et appellent les familles à éradiquer cette pratique traditionnelle patriarcale.… Lire la suite