Ne laissons pas Leyla Zana retourner en prison

L’ancienne députée kurde, Prix Sakharov, fait appel Leyla Zana a été condamnée à 10 ans de prison par la 5ème Cour pénale de Diyarbakir pour “fait de propagande envers une organisation (ndlr : le PKKPartiya Karkerên Kurdistan, Parti des Travailleurs du Kurdistan, fondé en 1978. More, Parti des travailleurs du Kurdistan), tout en n’étant pas membre”. Rappelons que Leyla Zana, élue en 1991 comme députée de Diyarbakir, arrêtée en 1994, condamnée à 15 ans de prison, libérée en 2004, est très connue en Europe comme militante luttant “contre l’intolérance, le fanatisme et l’oppression” et que son emprisonnement avait suscité de […]

Qui est Leyla Zana, Prix Sakharov 1995?

Quelques points de repères historiques 20 octobre 1991 Après avoir prêté serment en turc à l’Assemblée Nationale, comme le voulait le protocole, Leyla Zana, député de Diyarbakir, ajouta en kurde : “J’ai fait ce serment pour la fraternité des peuples turc et kurde”. 2 mars 1994 Levée de l’immunité parlementaire 4 mars 1994 Arrestation 1 juillet 1994 Passible de la peine de mort ANKARA, 1er juil (AFP) – six députés du Parti pro-kurde de la Démocratie (DEP, dissous), emprisonnés depuis début mars à Ankara, ont été accusés vendredi par la Cour de Sûreté de l’Etat de “séparatisme” et d”’appartenance” au […]

L’ancienne députée kurde Leyla Zana, Prix Sakharov, condamnée à 10 ans de prison

Leyla Zana a été condamnée à 10 ans de prison par la 5ème Cour pénale de Diyarbakir pour “fait de propagande envers une organisation (ndlr : le PKKPartiya Karkerên Kurdistan, Parti des Travailleurs du Kurdistan, fondé en 1978. More, Parti des travailleurs du Kurdistan), tout en n’étant pas membre”. L’AFP précise :”le tribunal de Diyarbakir, la principale ville du sud-est anatolien, en majorité peuplé de Kurdes, a estimé que Mme Zana avait violé neuf fois le code pénal et la loi anti-terrorisme en exprimant indirectement dans des discours son soutien au PKKPartiya Karkerên Kurdistan, Parti des Travailleurs du Kurdistan, fondé […]

“Libérez Öcalan”, scande la foule kurde dans les rues de Rennes

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre dans les familles kurdes : “notre Président Öcalan a été victime de violences physiques, dans la prison d’imrali”[i] : en moins de 48 heures des manifestations se sont organisées partout, dans différents pays européens dont la France (Paris, Lyon, Marseille, Strasbourg, Rennes….). L’AFP signale “qu’une personne a été blessée et de nombreuses autres interpellées lors d’incidents et de manifestations organisées dans le sud-est majoritairement kurde de la Turquie” et “qu’à Diyarbakir, la principale ville du sud-est anatolien, plus de 5.000 personnes se sont rassemblées dans le centre scandant des slogans en […]

La question kurde s’invite au 23° congrès de l’Internationale Socialiste

La question kurde s’invite au 23° congrès de l’Internationale Socialiste Dans sa déclaration finale, l’Internationale Socialiste, réunissant à Athènes durant 3 jours quelques 700 congressistes venant de 150 pays du Monde, a mentionné la question kurde en réitérant “son engagement de continuer à travailler en faveur des résolutions pacifiques et démocratiques de tous les conflits internationaux, y compris la question kurde au Moyen-Orient“. Il s’est agi d’une grande satisfaction pour tous les partis kurdes présents, membres du congrès de plein droit ou à titre consultatif, à commencer par le Président de la République d’Irak, Jélal Talabani, fondateur de l’U.P.K. (Union […]

Sauvez Hasankeyf

Pour consulter le texte de la déclaration commune. Pour signer la pétition, allez sur www.sauvezhasankeyf.org et cliquez sur : “signer la pétition”. Les Amitiés kurdes de Bretagne, qui vous invitent à signer cette pétition en faveur d’Hasankeyf, ont déjà, les années précédentes, attiré l’attention des autorités françaises, des élus locaux et du public sur la nécessité de sauver le site archéologique d’Hasankeyf. A plusieurs reprises, une délégation des Amitiés kurdes de Bretagne s’est rendue sur place et, le 18 mars 2008, a participé à une manifestation au cours de laquelle, en présence de Hüseyin Kalkan, Maire de Batman, et de […]

CEJ : le PKK ne doit pas être placé sur la liste des organisations terroristes

03/04/2008 11:06 Le Tribunal de première instance de la Cour européenne de Justice (CEJ) a condamné jeudi l’inscription du parti des travailleurs du Kurdistan (PKKPartiya Karkerên Kurdistan, Parti des Travailleurs du Kurdistan, fondé en 1978. More) et de son bras civil, le CONGRA-GEL, sur la liste européenne des organisations terroristes, indique l’agence TAS dans une dépêche du 03/04/08. Le Tribunal annule la décision du Conseil (des ministres de l’UE) comprenant les entités citées ci-dessus (le PKKPartiya Karkerên Kurdistan, Parti des Travailleurs du Kurdistan, fondé en 1978. More et le CONGRA-GEL. NDLR). Les juges ont suivi leur jurisprudence établie dans les […]