Soutien aux mouvements démocratiques

Les AKB et le festival de cinéma de Douarnenez énervent l’AKP d’Erdoğan

Dans un article intitulé « France : cinéma et terrorisme », le site Medya Türk attaque les journées de formation organisées par les AKB dans le cadre du festival de cinéma de Douarnenez consacré cette année au thème des « Frontières ». Le prétexte de cette attaque est avant tout la présence de notre ami Attila Balikci à la table-ronde organisée le 20 août.

Au-delà du copier-coller maladroit de parties de notre propre article sur nos journées de formation, c’est l’occasion pour Medya Türk de placer 14 fois le mot ‘terrorisme’ ou ‘terroriste’ dans l’article, à propos des Kurdes, et de se plaindre du fait que la justice française se refuse à les condamner.

La rhétorique habituelle de l’AKP

Le site Medya Türk se présente comme une émanation de l’association « Bosphore Films », un site animé par des bénévoles destiné à « mettre en valeur la vie culturelle et l’information générale. »

La lecture attentive des articles de Medya Türk révèle bien peu d’articles sur la vie culturelle, mais plutôt la rhétorique habituelle de l’AKP du président-dictateur Erdogan, avec les thèmes, les éléments de langage que l’on trouve à la fois dans les médias tenus par le régime mais également dans la propagande diffusée en Europe par les consulats de Turquie et le MIT (services spéciaux), que nous dénonçons régulièrement, entre autres :
assimilation des mouvements et partis kurdes au terrorisme ;
– sous couvert de lutte contre l’islamophobie, soutien à l’islamisme, ici et en Syrie ;
haine des Arméniens ;
– apologie de la prétendue démocratie « à la Erdoğan » ;
– complotisme anti-américain et antisémite.

Une filiale de la branche française de l’AKP

« Bosphore Films », censément propriétaire du site Medya Türk, est située, d’après son compte Facebook, 18 rue du Chemin de Fer à Strasbourg. Coïncidence, c’est aussi l’adresse postale de COJEP International… re-coïncidence, le nom de domaine Medya Türk a été enregistré le 6 octobre 2015 par Ali Gedikoglu au nom de COJEP international (dont il est le président), le mail officiel de contact étant enfin president@cojep.com. L’on comprend mieux dès lors la ligne éditoriale de ce site, COJEP International constituant notoirement la branche française de l’AKP (voir notamment les articles d’Ariane Bonzon du 23 mars 2014 et du 9 juin 2017 ainsi que l’Express du 6 mars 2015).

Ali Gedikoglu, président de COJEP International, président honoraire du PEJ, entend influencer la vie politique française et européenne dans le sens d’une reconnaissance du projet politique islamiste et ultra-nationaliste de son maître d’Ankara. Il a beau avancer masqué, nous continuerons, notamment avec nos amis de la Coordination nationale Solidarité Kurdistan, à suivre et dénoncer les activités de ce faux-nez d’Erdoğan en Europe.